En Mairie de Sainte Florine, le Sydec Allier-Allagnon a voté le budget

Le 18 avril 2017

Le Syndicat de développement économique Allier-Allagnon s’est réuni vendredi 14 avril à Sainte-Florine pour le vote de son budget. Un budget voté à l’unanimité.

Dans les cartons du Sydec Allier-Allagnon, des projets d’envergure qui devraient voir le jour d’ici quelques années. Tour d’horizon.

Mise en 2×2 voies de la RN 102. Un investissement de poids pour le Sydec, qui participe à hauteur d’un million d’euros au projet de mise en deux fois deux voies de la RN 102 entre Brioude et Lempdes-sur-Allagnon, sur les 61 M € que va coûter le projet.

« La 2 x 2 voies va changer la donne sur le territoire », a martelé Jean-Jacques Faucher à des élus déjà convaincus de la nécessité de cette nouvelle route. Pour financer cette participation, le Sydec a prévu de souscrire deux emprunts de 500.000 € chacun, l’un auprès de la Caisse des dépôts et consignations d’une durée de 30 ans, l’autre auprès d’une banque privée pour une durée de 40 ans.

Ateliers Relais. Le Sydec porte deux nouveaux projets : celui des Deux Ailes, l’entreprise de luminaires d’art de Laurent Beyne et celui du verrier Emmanuel Barrois, qui va donner une seconde vie aux anciens ateliers SNCF de la route de Beaumont. Les grands espaces de cette friche industrielle devraient permettre au Brivadois de développer son carnet de commandes, jusque-là limité par la taille de son atelier. Un projet à 1.363.500 €. « Nous allons partir à la pêche aux subventions, a expliqué Jean-Jacques Faucher, lors du vote du budget. On n’aura peut-être pas tout, mais il faut demander. » Le Sydec va solliciter des aides de la Région, du Département et avoir recours à l’emprunt.

Zone logistique de Lempdes-sur-Allagnon. Après dix ans de travail, la zone logistique en bordure d’autoroute va passer en phase de construction. Début des travaux sur les réseaux (eau et électricité) cette année, pour une viabilisation des terrains d’ici à la fin de l’année. « Nous avons acté le principe de mettre 1 M € sur la zone logistique de Lempdes », a rappelé Jean-Jacques Faucher. Ce qui nécessitera deux emprunts, sur le même schéma que pour la 2 x 2 voies.

Ancienne saumonerie Saint-Ferréol. Les 6.500 m ² en bordure de l’avenue d’Auvergne à Brioude, libérés de l’ancienne usine de conditionnement de saumon, n’attendent plus qu’un repreneur. « Le bureau a prévu de prendre contact avec les entreprises qui s’étaient montrées intéressées », a indiqué le président Faucher, en précisant que priorité serait donnée aux entreprises dans l’ordre chronologique d’intérêt.

Géraldine Sellès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *