Vous êtes ici : Collectif Ecocitoyen du Brivadois » Restauration collective Brivadoise (Page 2)

Forte participation pour les rencontres de la Restauration Collective Brivadoise:

Un sujet qui mobilise :

Merci aux nombreux élus locaux  pour leurs témoignages et leur participation.

Merci à l ‘ensemble des participants : Elues des  Mairies de Langeac et de  Mazeyrat d’Allier, Haute loire bio, Auvergne BIO DISTRIBUTION, ABSOLU-amaps de Brioude, aux producteurs…

Pour ceux et celles qui n’ont pas pu assister à la diffusion des documentaires , vous trouverez ci les principales vidéos mise en ligne ( les autres arriveront bientôt).

Mouans Sartoux (06): Création, en mars 2011, de la première régie municipale agricole de France

 

Vous pouvez nous laisser vos commentaires  en cliquant ci dessous sur  : NOUS LAISSER UNE REPONSE.

 

 

Restauration collective, ca se passe aujourd’hui, prés de chez nous.

Saint-Etienne : 100% d’aliments bio dans les cantines scolaires

source  :  Mathilde Emery / site : http://www.bioaddict.fr

 

 

Depuis le 1er janvier 2014, les 2 800 repas servis chaque jour dans les cantines des écoles maternelles et primaires stéphanoises sont composés à 100% de produits bio.

La production locale et la saisonnalité des produits bio servis aux enfants sont systématiquement privilégiée.

 » Nous avons souhaité améliorer vraiment la qualité des repas dans les cantines de Saint-Etienne. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, les petits Stéphanois mangent essentiellement des produits bio  » annonce Caroline Van Der Heijde, directrice de l’éducation pour la ville de Saint-Etienne qui sert 2 800 repas par jour aux écoliers, dans 45 établissements. Depuis le 1er janvier 2013, 80 % des aliments présentés dans leurs assiettes sont bio, certifiés Agriculture Biologique. Au menu par exemple, des courgettes en entrée, et des croquettes de tofu en plat.  » Inutile de vous dire que certains enfants sont surpris ! Mais ils s’y font très bien  » affirme Caroline Van Der Heijde.

Et qui a dit que le bio coûtait plus cher ? En effet, cerise sur le gâteau, le prix des repas sont en baisse !

« Cette démarche, progressive depuis 2009 et unique en France à un tel niveau, s’est accompagnée d’une diminution du tarif de 10% à 25% selon le quotient familial et d’un développement des circuits courts d’approvisionnement – 41% de circuits courts, contre 5% dans la restauration collective classique » précise en effet la ville de Saint-Étienne dans un communiqué.

La Municipalité dépasse ainsi, et de très loin, les objectifs du Grenelle de l’Environnement qui avait fixé à 20% la quantité de produits bio à servir dans les menus pour fin 2012.

Et l’opération ne s’arrête pas là : elle a été étendue au portage des repas pour les personnes âgées et aux 24 crèches communales, qui servent actuellement 70% d’aliments bio aux tout-petits.

Cette initiative remarquable n’est pas isolée. D’autres communes plus modestes ont en effet atteint le 100% bio, comme Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes, 10 200 habitants), qui a sa créé sa propre régie municipale agricole bio, mais Saint-Etienne est la première collectivité de cette taille (171 000 habitants) à s’être donné cet objectif et être en passe de l’atteindre.

 

 

Portage des repas à domicile pour les personnes agées: rien ne change avec la municipalité actuelle……

Ci dessous le texte du 20/11/2013 pour le  nouvel appel d’offre du  marché  de la restauration à domicile des personnes âgées, (actuellement détenu par la Sogirest)..: …. Malheureusement, toujours pas d’ allusion à l’approvisionnement local et bio… !

appel_offre_resta_domicile_29Nov2013

 

 

Sodexo : composition des steacks hachés ..déjà en 2011 …

Article du 2/11/2011  du Canard enchainé..

Déja dans cet article de 2011, le terme de minerai est défini comme un mélange de résidus de muscles, graisse et collagène. .. et bizarrement les steacks fournis par Sodexo à la restauration collective on échappés aux prélèvements et à l’analyse de leur composition.!!

 

sodexo viande pourrie_0002

 

Sodexo : Allemagne, des fraises surgelées de chine : 10000 enfants intoxiqués !

Article du Parisien du 5/10/2012

La filiale allemande du groupe français Sodexo a présenté ses excuses vendredi soir pour avoir livré les fraises de Chine soupçonnées d’avoir déclenché l’épidémie de gastro-entérite qui a frappé quelque 10.000 écoliers allemands dans des cantines scolaires.

«Nous nous excusons auprès des enfants touchés et des familles, et espérons que les enfants vont mieux», écrit la Sodexo Allemagne.

La société envisage de «dédommager les familles touchées pour les désagréments occasionnés» et a promis de procéder à une sélection «plus rigoureuse» de ses fournisseurs.

«Le fait que nous connaissions à présent la cause présumée (de l’épidémie) nous permet de prendre les mesures appropriées.»

Des fraises de Chine sont soupçonnées d’avoir déclenché l’épidémie de gastro-entérite qui a frappé quelque 10.000 écoliers allemands d’intoxication alimentaire après un repas pris en cantine scolaire.

Plus de 8.000 enfants ont été intoxiqués à Berlin, mais aussi dans trois régions de l’ex-RDA, fin septembre par des repas livrés à des cantines scolaires et des crèches par un fournisseur commun.

Un porte-parole du ministère allemand de l’Alimentation et de la protection des consommateurs indique «qu’un faisceau d’indices porte à croire que des fraises surgelées ont été le déclencheur de l’épidémie». Le ministère espère «être bientôt en possession d’une preuve indiscutable»

Plusieurs pistes mènent à un fournisseur de Saxe (est) qui avait livré la filiale de Sodexo à Russelsheim (ouest), ainsi que deux autres fournisseurs, avec des fraises surgelées en provenance de Chine. Les deux autres fournisseurs ont également fait part de cas d’intoxication alimentaire chez certains de leurs clients. Un rappel des marchandises incriminées a été lancé dans toute l’Allemagne.

La Sodexo Allemagne, qui dans un premier temps avait nié toute responsabilité, affirme avoir supprimé «immédiatement à titre préventif» les fraises surgelées de ses cuisines quand les premiers cas ont été signalés il y a 10 jours.