La semaine des Alternatives aux Pesticides du 20 au 28 Mars

Dans le cadre de la 11 ème édition de la  semaine-sans-pesticides.fr (initié par  l’association génération future :http://www.generations-futures.fr/

Le CECB  organisera un débat  dans la continuité de la projection  du documentaire :  » Le Veau, la vache et le Territoire  » de Patrice Gérard (avec la voix de François Morel

le Mercredi 23 Mars à 20h30 au cinéma le Paris à Brioude

Affiche_Semaine_Pesticides-brioude

Durée : 52 min
Date : 2015
Résumé : A travers la vie
d’une vache et d’un
troupeau, nous découvrons, au fil des saisons
celle d’une ferme biodynamique. Une
agriculture harmonieuse, inventive, engagée,
respectueuse des sols, des animaux et des
hommes et qui plus est, créatrice d’emplois.
Avec la voie de François Morel

 

Chaque semaine, 374 km aller et retour, pour livrer des repas dans le Brivadois !!

La CCB a fait le choix de faire appel à la PME Sogirest pour la confection et l’acheminement des repas livrés à domicile . Même  si ceux ci incorporent  des fruits bio ( dans quelle proportion?),  ces repas sont assemblés à Montluçon , soit à 374 km AR de Brioude!! une absurdité de plus.

A  quand une solution locale, respectueuse de l’environnement et des emplois locaux?

ci joint l’article de la Montagne du 15/01/2016

Une petite centaine de Brivadois se font porter leurs repas à domicile

Rencontre du 3 décembre 2015 à l’Instruction  » Quelle assiette biolocales dans nos cantines? »

Dans la continuité de notre journée de 3 octobre sur  :  Quelles assiettes biolocales dans nos cantines  » .

De nombreux élus de : Brioude, veille Brioude, Pauhlac et Lamothe étaient présent à cette nouvelle rencontre.

le catalogue des producteurs de la Haute loire leur a été remis en présence de l’animatrice de l’association de Haute loire bio 43. Mme Amélie Héricher (04 71 02 07 18)

cantinebiolocale-ruche-'dec2015

 

Cop21 . Des propositions locales concrètes.

Source  :  la montagne du  03/11/15

Le collectif éco-citoyen du Brivadois interpelle les élus

 Dans le cadre de la COP 21, le collectif éco-citoyen du Brivadois a envoyé une lettre ouverte aux élus de la communauté de communes du Brivadois.

« Nous vous demandons de renoncer dès à présent à la promotion et à l’organisation de manifestations très émettrices de CO2, et notamment les compétitions d’enduro et autres sports mécaniques qui pourraient être remplacées par des activités non polluantes et tout aussi populaires autour du VTT-enduro, du vélo, du VTT, du cross-country, de la randonnée, de l’équitation ou de la biodiversité […], précise le collectif dans un communiqué. Rompre avec ces pratiques irresponsables serait une preuve de courage politique et prouverait votre volonté de faire passer l’intérêt général avant celui des lobbies. »

ci joint la lettre complète envoyés au élus, le 30 nov 2015 : CECB_COP21_AletnativeEnduro_27nov15

CECB : un retour de notre journée  » quelle assiette biolocale pour nos cantines? »

Ce Samedi 3 octobre 2015 , le collectif écocitoyen proposait des discussions, vidéos et ateliers autour du biolocal

– Agence BRIOUDE

Dans le cadre de l’événement De la Terre et des Hommes, le collectif écocitoyen de Brioude proposait un après-midi, hier, autour du bio dans les cantines scolaires.

Un peu plus de vingt personnes étaient réunies, hier, au foyer restaurant pour un après-midi sur le thème « Quelle assiette biolocale dans nos cantines ? » Élus, cuisiniers et producteurs ont ainsi débattu sur l’importance et les enjeux de la consommation de produits bio et locaux. L’idée étant d’introduire cette façon de consommer dans les cantines de la Communauté de communes du Brivadois, grâce à un circuit restreint avec les producteurs du coin. Si aujourd’hui, une minorité d’établissements sont concernés, le Grenelle de l’environnement prévoyait d’introduire 20 % de produits bio dans les cantines en 2012. En 2015, l’objectif n’est toujours pas atteint. « Cela a été un moteur pour notre collectif. Les avantages de consommer biolocal sont nombreux, détaille Florence Gozzi, cofondatrice du collectif : manger plus sain, réduire le transport, valoriser le métier de cuisinier – savoir-faire qui se perd dans les cantines – mais aussi mettre en avant le travail des producteurs locaux, qui plus est dans un territoire comme le nôtre, qui a beaucoup d’avantages. » Le coût, qui semble freiner les collectivités n’est en fait pas plus élevé. Si se fournir bio coûte environ 10 centimes plus cher par repas, le temps et les frais de transports, eux sont diminués… « C’est un an ou deux de travail en amont… »

De la Terre et des Hommes, saison 2015 , le programmes sont disponibles.

l’association  » et pourquoi pas ?  » et le CECB  participeront respectivement, les 25,26 et 27 septembre 2015  et le 3 octobre 2015 à la Manifestation «  de la Terre et des Hommes » organisé par la Mairie de Brioude.

(pour agrandir les flyers, cliquez dessus)

 

terrehomme_2015-Mairie

 

 

 

 

Avec les 25,26 et 27 septembre à Blassac  :  » La  Faites du jardinage  » par l’association  » et pourquoi pas?  »
erratum : EN QUÊTE DE SENS:film documentaire de Nathanaël Coste et Marc de la Menardière avec Vandana SHIVA, Pierre RAHBI, Hervé KEMPF, remplace le film  » Femmes pour la planète « 

Faites du jardinage-2015

 

 

et le 3 octobre à Brioude : Quelle assiette bio-locale pour nos cantines? par le CECB .

terrehomme_2015_CECB

 

 

 

 

 

 

 

 

AG du REN 43 et visite de l’ALTRIOM, le CECB était présent.

le CECB était présent à l’AG du REN 43 du 30 Mai 2015; nous avons pu renouveler notre  son adhésion et participer à la visite  d’ALTRIOM à Polignac (43) , centre de tri et de valorisation de Produits Résiduels Ménagers (nouveau terme pour désigner les déchets :-)…..

Ce centre concentre des technologies de pointes pour arriver à valoriser 80% du flux rentrant  des PRM sous forme de compost ( de plus ou moins bonne qualité) et de brique de papier à l’usage des cimenteries…. Mais continuons à militer pour une  réduction des PRM et pour réelle mise en place du tri à la SOURCE   (pas de  bac pour le verre à l’usage des particuliers dans l’agglo du Puys et sur la com com de Brioude!)

 

Retour de la dernière réunion du collectif cantine bio 43

le collectif cantine bio 43 regroupe les associations :  REN 43 (Réseau écologie nature), Haute-Loire Biologique, Bio Acteurs 43, Nature et Progrès, les Amis de la Terre et le collectif 43 sans OGM

il tenait sa réunion le 27 avri au Puys,et le CECB était représenté par :  B.P, FG et VF

le CR est téléchargeable ici :  CR-ReunionCantinesBio-15-04-27

A quand le zéro désherbant pour la Mairie de Brioude?

La ville de Brioude à souscrit il y a quelques années une  charte  de réduction de pesticides  auprès de l’ association http://www.fredon-auvergne.fr/ . La Mairie  est actuellement classée au niveau 2,  ce qui veut dire qu’elle a  réduit son usage des pesticides. Mme Degui, première  adjointe (Urbanisme, logement et développement durable) souhaite aller beaucoup plus loin : passer au niveau 3 qui correspondrait  au zéro pesticides.

En effet des  des progrès urgents  restent à faire : épandage de phyto toxique devant l’école de la Borie d’arles de Brioude  le 15 avril 2015 .

epandage-phytotoxique -ecole bories d'arles

 

Veille Brioude 21 – 22 mars : éco-contruire , précarité energétiques, financement solidaire

Bonne  participation le samedi aprés midi à la table  table ronde :  » habiter mieux  » avec  l’ANAH (Agence Nationale de l’amélioration de l’Habitat).  Élus, travailleurs sociaux et particuliers étaient présents en grand nombre  .

Baisse de la fréquentation le  lendemain.

Information  :  en Février 2015, création de l’association  :   Construction Bio Sourcées  du Pays d’Auvergne  (CBPA) qui a pour objectifs le  développement  des filières locales d’éco matériaux  :Chanvre, paille, laine de bois  et ouate de cellulose…

Ci dessous , quelques photos du stand du CECB

IMG_20150322_160840 IMG_20150323_141544