Nos Arbres Remarquables

Au fil du temps, de vos balades, nous souhaitons répertorier des photos d’arbres remarquables de notre région. N’hésitez pas à nous faire part de vos récits anecdotes et photos de ces arbres qui croisent vos chemins et vos regards.

Le premier que nous vous présentons (merci Dominique !) est ce très beau…

1-Pin sylvestre horizontal

Ce pin sylvestre (Pinus sylvestris) du bord de l’Alagnon n’est pas un pin de boulange comme ceux de la pinatelle du Zouave. Son propriétaire l’a « toujours connu horizontal, depuis au moins soixante dix ans. »

2-Le noyer géant de Balsac

Sa propriétaire ne peut plus aller ramasser les noix mais elle se souvient qu’ « elles
ont une coquille fine facile à casser. »

3-Cèdre bleu à Lempdes-sur-Allagnon

Encore un géant (Cedrus atlantica), dans le parc abandonné d’une maison bourgeoise.

En ville aussi, des arbres remarquables !

L’ « Arbre de la liberté » du Puy-en-Velay, un centenaire bien installé au milieu de la place végétalisée du Martouret. Ce hêtre (Fagus Sylvatica) fût planté en commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale.

Au détour d’un rond-point de la banlieue de Lyon, ce superbe pin parasol (Pinus Pinea).

Au cœur de Nantes le long de la Loire, ce résineux qu’il a bien fallût aider un peu…

Un feuillu en plein hiver ?

Ce lierre grimpant (Hedera helix) magnifique et sûrement âgé étend toute sa hauteur dans la vallée de l’Allagnon. Ce n’est certes pas un arbre, mais l’auriez vous deviné du premier coup d’œil ? 😉

Le chêne de Chavaniac

Comme un chapiteau géant : les participants à la fête des plantes ne s’y trompent pas !

Le chêne de Connangles

Merci à Brigitte pour ce chêne remarquable. Et oui, le tracteur à côté est bien un vrai 😛

Un sureau noir (Sambucus nigra) à Léotoing

Quand le sureau noir devient autre chose qu’un arbuste à limonade…

Le cormier du Meynial

Ce n’est pas un arbre spectaculaire mais c’est un arbre rare. Il était très courant autrefois. La preuve : son nom latin (Sorbus domestica).

Chêne à Clamont (commune de Lorlanges)

On les aime aussi quand ils sont tout ronds et bien posés, comme dans les dessins d’enfants ou les logiciels des architectes.

Chêne à Chaniat

Merci à tout ce qui a permis à la graine de devenir ce splendide chene multi centenaire

Un néflier greffé à Espalem

Joint à une aubépine, une pratique autrefois courante mais maintenant… des nèfles !