CECB : un retour de notre journée  » quelle assiette biolocale pour nos cantines? »

Ce Samedi 3 octobre 2015 , le collectif écocitoyen proposait des discussions, vidéos et ateliers autour du biolocal

– Agence BRIOUDE

Dans le cadre de l’événement De la Terre et des Hommes, le collectif écocitoyen de Brioude proposait un après-midi, hier, autour du bio dans les cantines scolaires.

Un peu plus de vingt personnes étaient réunies, hier, au foyer restaurant pour un après-midi sur le thème « Quelle assiette biolocale dans nos cantines ? » Élus, cuisiniers et producteurs ont ainsi débattu sur l’importance et les enjeux de la consommation de produits bio et locaux. L’idée étant d’introduire cette façon de consommer dans les cantines de la Communauté de communes du Brivadois, grâce à un circuit restreint avec les producteurs du coin. Si aujourd’hui, une minorité d’établissements sont concernés, le Grenelle de l’environnement prévoyait d’introduire 20 % de produits bio dans les cantines en 2012. En 2015, l’objectif n’est toujours pas atteint. « Cela a été un moteur pour notre collectif. Les avantages de consommer biolocal sont nombreux, détaille Florence Gozzi, cofondatrice du collectif : manger plus sain, réduire le transport, valoriser le métier de cuisinier – savoir-faire qui se perd dans les cantines – mais aussi mettre en avant le travail des producteurs locaux, qui plus est dans un territoire comme le nôtre, qui a beaucoup d’avantages. » Le coût, qui semble freiner les collectivités n’est en fait pas plus élevé. Si se fournir bio coûte environ 10 centimes plus cher par repas, le temps et les frais de transports, eux sont diminués… « C’est un an ou deux de travail en amont… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *